Maintien dans l’emploi des séniors : le Gouvernement doit ouvrir le portage salarial au plus grand nombre

04 octobre 2018

La Fédération des entreprises de portage salarial (FEPS) se félicite des conclusions du rapport de France Stratégie, « Les séniors, l’emploi et la retraite », qui met en avant le rôle du portage salarial dans le maintien dans l’emploi des séniors. La FEPS appelle le Gouvernement à renforcer ce dispositif pour le rendre accessible au plus grand nombre.

 

 

Le rapport de France Stratégie, « Les séniors, l’emploi et la retraite », dévoilé le 1er octobre, fait le constat d’un faible taux d’emploi des 60-64 ans en France, à seulement 30 %. Ce chiffre est inférieur à la moyenne européenne, de 42 %, et très en deçà de l’Allemagne (60 %) ou de certains pays scandinaves (70 %).

 

Cependant, le rapport met en avant le rôle joué par le travail indépendant et les nouvelles formes d’emploi pour le maintien dans l’emploi des séniors, et plus particulièrement par le dispositif du portage salarial. Ainsi, France stratégie souligne que « le travail indépendant contribue au maintien dans l’emploi des séniors », que « le maintien dans l’emploi peut aussi passer par une transition directe du travail salarié vers le travail indépendant » et que « le retour des séniors à l’emploi passe dans des proportions analogues par des transitions du salariat vers le travail indépendant et réciproquement ».

 

La FEPS se félicite donc des conclusions de ce rapport sur le rôle du portage salarial, et rappelle par la voix de sa présidente, Patricia Guignard, que « le portage salarial apporte chaque jour sa contribution au maintien dans l’emploi de dizaines de milliers de séniors dans notre pays ».

 

Mais il faut aller plus loin. La FEPS appelle ainsi le Gouvernement à lancer une réflexion sur l’ouverture du dispositif du portage salarial au plus grand nombre, par la voie législative et par l’expérimentation locale. Il s’agit d’adapter le portage salarial aux métiers, aux typologies de clientèle et aux niveaux de rémunération de nos territoires pour améliorer le taux d’emploi des séniors, dans un cadre favorable à leur autonomie professionnelle, à la libre organisation de leur temps de travail et au plein exercice de leur expertise.

 

La FEPS se tient à la disposition des pouvoirs publics pour apporter sa contribution à cette réflexion précieuse pour l’avenir économique et social de la France.